Premier piercing : quels sont les minimums à savoir ?

Si vous voulez vous engager dans le piercing, qui est très tendance surtout chez les femmes, il est nécessaire de connaître certains détails. Normalement, vous vous demandez quels types de bijoux mettre, quelle partie du corps est l’idéale pour son premier piercing et quels sont les risques en se faisant percer ? Nous allons vous donner les réponses à toutes ces questions dans cet article.

 

Cela peut vous intéresser : Est-ce que le bob est à la mode ?

Types de bijoux pour un piercing

On peut trouver différentes formes et types de bijoux pour un piercing. Ils sont souvent confectionnés en titanes, qui s’adaptent à tout type de peau grâce à sa propriété hypoallergénique. Diverses formes ont été conçues pour convenir aux parties souhaitées pour le piercing :

 

Lire également : Top 4 des meilleurs beurres corporels pour améliorer la peau

  • Anneau : c’est un bijou de forme circulaire, de 14 à 16 mm de diamètre dans la plupart des cas ;
  • Labret : il est en forme de clou, dont la longueur est de 6 à 8 mm ;
  • Barbell droite : elle est une barre de 8 à 19 mm de longueur avec un vissage à l’intérieur ;
  • Barbell courbée : c’est un bijou de 3,2 mm d’épaisseur avec des boules à l’extrémité.

 

Pour voir un grand nombre de modèles de bijoux pour votre piercing, cliquez ici maintenant et faites votre choix.

La partie qui convient le mieux pour son premier piercing 

Pour votre première expérience, il est préférable de bien choisir les parties moins sensibles et idéales selon votre style. Il y a certaines parties de notre corps qui sont moins douloureuses pour un piercing grâce au faible nombre de terminaisons nerveuses. D’ailleurs, l’oreille est classifiée comme la partie la moins douloureuse pour un piercing. Cependant, voici les autres zones idéales pour un premier piercing si vous voulez moins souffrir :

 

  • Le nez : sur la narine ;
  • Le lobe de l’oreille : la partie molle et arrondie sur la partie inférieure ;
  • L’anti tragus : la partie qui se trouve juste au-dessus du lobe ;
  • L’hélix : la partie externe du pavillon de l’oreille.

 

Les risques associés à la pratique du piercing

Souvent, le piercing ne résulte aucun problème si les règles et les normes sont bien respectées. Cependant, dans le cas contraire, vous pourrez avoir des complications selon les parties percées :

 

  • Piercing de l’oreille : déchirure traumatique du lobe de l’oreille avec l’apparition d’une cicatrice chéloïde où la peau ne se soigne pas normalement, blocage du bijou dans les tissus de l’oreille ;
  • Piercing du nez : infection, destruction de la cloison nasale, hémorragie ;
  • Piercing de la lèvre, de la joue ou de la langue : œdème de la langue, infection, saignement abondant, inhalation du bijou, gingivite, déchirure des tissus de la langue, douleur dentaire, mauvaise haleine ;
  • Piercing de mamelon : infection, hyperprolactinémie, écoulement de la zone percée ;
  • Piercing du nombril : infection, saignement, allergie, tumeur vasculaire bénigne, inflammation. 

 

Catégorie de l'article :
Copyright 2024. Tous droits réservés